Accompagnements

Pour une réhabilitation réciproque

Les difficultés à sortir des marges pour des populations vulnérables, fragilisées par un parcours de détention, un parcours de non protection, de ruptures, d’addictions, de violences (…) tiennent à des facteurs externes en lien avec l’état de la société. Ils sont aussi en lien avec des facteurs propres à la trajectoire intime de la personne. Les ruptures, les traumas, les rendez-vous manqués, le manque de qualifications, les échecs successifs sont autant d’obstacles à considérer pour penser des programmes d’accompagnement spécifiques conduisant à une transformation positive.

 

Notre intervention multidisciplinaire s’adresse aux :

  • Personnes inscrites dans des processus d’extrémismes violents
  • Personnes sous main de justice et/ou sortants de prison
  • Personnes en ruptures : mineurs en danger et majeurs

Individuel

Notre modèle d’accompagnement consiste à quitter les schémas de prise en charges qui se soldent par des « couloirs parallèles et hermétiques ». Nous considérons, en effet, que la personne accompagnée a potentiellement besoin d’un soutien réimpulsant une disponibilité psychique, souvent entamée, afin de recouvrer sa place dans la société et s’engager dans une réhabilitation.

C’est donc un « plateau technique » que RhizHome Project met au service de la réussite du parcours de chaque personne accompagnée.

 

REMISE À NIVEAU / VALIDATION DE DIPLÔMES / REPRISE SCOLARITÉ
PERMIS DE CONDUIRE (…)
ACCOMPAGNEMENT LIÉ À LA SANTÉ
CONSULTATION PSYCHOLOGIQUE
CLINIQUE JURIDIQUE
COACHING PAR L’EXPRESSION DE SOI : SPORT, ARTS, CULTURE, ATELIER D’EXPRESSION
ECOUTE 24H/24

Institutions

Soutenir et étayer les intervenants de première ligne à travers l’animation d’espaces de supervision et d’analyse des pratiques.

Notre approche de ces espaces d’élaboration est fondée sur une approche complémentariste. Nos intervenants (psychologue, anthropologue, managers) croisent le regard afin de faire émerger de nouvelles potentialités, face aux difficultés rencontrées par les professionnels.

Formations en direction des acteurs de terrain

  • La protection de l’enfance en danger
  • La prévention des extrémismes violents
  • L’expression du fait religieux dans la relation éducative
  • L’accompagnement des vulnérabilités massives
  • L’éducation à la Citoyenneté et les droits humains
  • Les discours toxiques et réseaux sociaux